QUINT DE TOUX pour un carré d’as (quatre victoires de suite…)

jeudi 22 novembre 2012
par  Little Jo

QUINT DE TOUX pour un carré d’as (quatre victoires de suite…)
Certes l’automne est présent avec ses chauds et froids (ou effrois, quand on en regarde certains, mais non je n’ai pas l’intention de citer qui que soit…remarquez cela me démange, quand même)…annonçant l’hiver à venir.
Chaud et froid, eh bien cette sensation pouvait être celle éprouvée sur le terrain car le score est témoin de ce contraste permanent entre deux sets.
Nous arrivons forts motivés, vous voulez une description de l’état des lieux, d’accord.
Alors nous avons rendez-vous à 20h30 face à la mairie de Castelmaurou, là Delphine, Magalie et Daniel discutent (pléonasme, vous me direz) et tout à côté dans une voiture esseulée, Abdel semble dormir, rivé à son portable. Personne ne va vers lui, car on ne le reconnaît pas vraiment, c’est comme dans la scène du film « Un air de famille » avec le chien « Caruso » de Jean-Pierre Bacri, c’est qu’il a l’air mort ce chien, il ne bouge pas nous confie Catherine Frot…

Personne ne va le voir, le pauvre…alors qu’en fait, il travaille. J’arrive et l’équipe est au complet car Vanessa et son homme…qui n’est pas luke la main froide (film avec Paul Newman) mais pour ceux qui ont reçu ses missiles, c’est plutôt luke la main brûlante…
Arrivés à Quint-Fonsegrives, l’équipe est au sommet de sa forme, comme Nathalie…elle baye.

1er set : défaite 25-22
Au deuxième, les bonnes résolutions sont affichées. « Il ne faut pas se laisser endormir, il faut se réveiller…on dirait un langage d’hibernation d’ours…mais sursaut 19-25.
Troisième set : même énergie et nous l’emportons 25-13.
Mais c’était sans compter sur notre adversaire qui a sorti sa quinte-floch de Gascogne et qui nous a endormis, voire anesthésiés défaite 25-22.
Ce soir là, point de supporters (à croire qu’ils étaient ensembles, sacré Richard Jouir) pour nous dynamiser ou nous encourager avec une bouteille de champagne en cas de succès…
Et puis, que voulez-vous l’expérience sans doute…nous triomphons modestement dans l’ultime face à face 15 à 5, un score sans appel…de quoi provoquer une Quint de toux…et je ne vous parle pas de leur…buffet (royal) qu’est-ce qu’il a pris…B-)


Commentaires  Forum fermé

Logo de kiko
lundi 3 décembre 2012 à 11h32 - par  kiko

Très bonne analyse ! et quels résultats !