La Une pour la Trois

samedi 11 février 2012
par  john

Dix matchs, cinq défaites, peu d’Excellence direz vous, mais seulement de l’Honneur.

Dix matchs, cinq victoires, quatre de rang, oui, on a mis du temps à se chauffer, mais on est parti, et l’affaire va loin, c’est une promesse !

Une heure et trente deux minutes d’exploit. À peine.

Après avoir fait tomber les premiers, Villeneuve, la semaine passée, au cours d’un match mémorable en cinq sets, l’équipe s’est prise à rêver d’une montée en puissance, voir en Excellence.
Et pourtant, cinq défaites, c’est beaucoup à mi-parcours pour être promu. À mi-parcours, oui, mais en fin de saison ?
Gagner tous les matchs. Même Tournefeuille ? Tournefeuille, c’est six matchs, six victoires, ils viennent le regard haut, la terre est conquise, depuis Octobre ils font tomber la poule.

Ce match, on l’attend depuis une semaine longtemps, on est tous malades concentrés, avec une folle envie de bouffer du short.
Les ballons claquent. L’échauffement ne rassure personne. En face, les garçons, une grande pelle à la place de la main, plantent les balles et retournent notre moral. Ces fils de jardiniers sont plutôt bons...

J’ai la tête qui tourne, encore un peu de fièvre, mais nous ne sommes que trois garçons, je suis sur le terrain, forcé par un sous coach sans cœur.
Le match démarre comme dans un rêve, tout est plus brillant et démesuré, Marco a l’air jeune, j’ai l’impression que Thomas arrive à frapper, décidément, il faut vite finir, je dois dormir.

Six services. En face, Tournefeuille ne renvoi rien. Je cherche les jardiniers et leurs pelles, tranquillement, ils creusent leur tombe.
Et lorsqu’ils sortent du trou, pour placer une ou deux attaques, Marco sonne la révolte, Virginie, Sophie, Sandra et Hélène se font plaisir, à la récep comme à la passe, et Tom finit le travail, d’un smash appuyé (oui, la fièvre peut provoquer des hallucinations) ou d’une longue balle millimétrée (la fièvre ??).

3-0. Score sans appel, l’équipe, encore une fois, a fait parler son talent, sa puissance et sa solidarité.

On parle beaucoup de technique dans le volley, de la passe à droite, des demies, des tendues et des courtes, des passeurs rentrants et des libéros (O_o), dans la trois on parle volley avec nos mots à nous, RPA (Réceptions-Passe-Attaque), et puis moins technique, avec beaucoup d’envie, de passion, de motivation et de rigolade.

Y a pas à dire, ça marche ! Turlutte.


Commentaires  Forum fermé

Logo de PrésiDan
dimanche 19 février 2012 à 14h17 - par  PrésiDan

Bravo pour vos belles victoires petits scarabés ! L’Excellence est en ligne de mire, alors une belle fin de saison et l’espoir de pouvoir un jour avoir encore un derby entre des équipes de Castel....nous vous attendons de pieds fermes petits scarabés ! A castel1 aussi parfois on se sent jeunes, enfin des « jeunes vieux », mais des combattants !!!

Bizzz

Logo de Patakrep
samedi 11 février 2012 à 10h57 - par  Patakrep

Ah ! Ah ! Excellent !
Avec un baratin pareil, sûr que vous allez faire craquer les poules... mais la poule ???!!!!!
Mais bon, l’Honneur est sauf qu’il faut encore tout gagner, c’est pas compliqué comme challenge !!
RPA... RPA... ?
Ah ! Oui ! Rêves Pour les Ados... ;-)