Castel 4, deuxième !!!

vendredi 2 novembre 2007

Salut à tous,

Et oui, mardi dernier, L’équipe masculine Castel 4 a joué son deuxième match.

Lors du premier match à la maison, nous nous étions imposés par 3 sets à 1 contre la valeureuse équipe de Colomiers. Belle performance car nous n’avions eu pour seule préparation qu’un match amical à Cugnaux (perdu 3 sets à 2). Il faut dire que c’était la première fois que nous jouions à 6 car lors des entraînements, c’était toujours 5/5. Je sais, je nous lance des fleurs mais c’est parce que « nous le valons bien » (plagiat !!?).

C’est justement l’équipe de Cugnaux que nous avons accueilli mardi dernier. Récit :

Les 2 premiers sets furent remportés sans que l’écart ne se creuse vraiment (25-21 et 25-22). Nous nous laissions embarqués par le rythme assez lent que nous imposait Cugnaux.

3e set, le fameux. Alors que nous étions menés 6 points à 3, l’extinction intempestive des lumières nous remémora que nous avions eu la chance de dormir une heure de plus le dimanche précédent. Et oui, l’horloge « pilote » n’avait pas été mise à l’heure d’hiver. Après moult tergiversations, Presidan arriva à débloquer la situation grâce à la clé magique. Relation de cause à effet ou pas, ce set fut perdu avec un terrible écart (15-25). Vous remarquerez en allant sur le site de la FSGT que le score fut sensiblement le même contre Colomiers 15 jours avant. Nous n’aimons pas mener 2 sets à 0 (peur d’humilier l’adversaire sûrement !!!).

Lors du 4e set, les 2 équipes se rendaient coup pour coup. Alors que votre serviteur s’échinait à amener les victuailles vers notre club-house (il va falloir que je revois mon organisation), Castel 4 n’arrivait pas à prendre l’avantage sur Cugnaux. Au bout d’un ultime coup de rein, nous parvenions à remporter ce set sur le score de 26-24.

La troisième mi-temps nous permit de refaire le match, à défaut du monde. Je tiens d’ailleurs à remercier tout particulièrement Vanessa et Delphine qui nous ont fait profiter de leur talent de pâtissière, ainsi que Christian qui nous a fait goûter aux fameux gâteaux de son célèbre Papi Brossard !!!

Votre nouveau correspondant

Olivier de Lapeyrouse